6 conseils pour créer de bons e-mails de récupération de panier

Des délais de livraison à la personnalisation du contenu, de l'inclusion de commentaires à l'interdiction du raccourcissement d'URL, examinons les exigences formelles et techniques de votre stratégie de récupération de panier.

Les e-mails de récupération de panier sont une stratégie en soi. Pour un e-commerce, il s'agit d'une catégorie d'expédition d'importance égale – voire supérieure – à celle des campagnes promotionnelles ou des ventes flash.

Que sont les e-mails de récupération de panier ?

Les e-mails de récupération sont des messages envoyés aux clients qui ont ajouté des produits au panier mais qui n'ont pas finalisé l'achat (ou la commande).

C'est un outil qui, s'il est étudié et utilisé avec la planification, vous permet de créer des tactiques et des stratégies à fort potentiel. En plus d'hésiter à acheter, les clients quittent souvent par inadvertance leur panier, parfois parce que le site plante, parfois parce que le processus est trop compliqué.

Bien que certains géants américains de la vente au détail (Macy's, Apple et Gap) n'envoient pas d'e-mails de récupération de panier, il s'agit de l'une des stratégies de marketing par e-mail les plus rentables pour le commerce électronique ou les détaillants qui ont des magasins en ligne.

Les e-mails de récupération de panier ne sont pas des e-mails de notification, de service ou de transaction : ils opèrent sur un groupe précis, constitué de clients potentiels qui approchent du seuil de conversion puis s'en écartent. Beaucoup : On a estimé que sur 100 clients potentiels, 69 ont mis les produits de côté et écarté l'idée de les acheter.

Avec une identité forte et précise, bien qu'à mi-chemin entre relance et promotion, nous souhaitons aujourd'hui approfondir cette catégorie de mailing, en mettant en lumière 7 impératifs formels et techniques à prendre en compte pour votre stratégie.

7 conseils pour récupérer les paniers d'e-mails

1. Expédier dans l'heure qui suit la sortie du panier

La question est trompeuse, car le moment du premier e-mail ne peut pas être basé sur des impressions ou des sentiments. C'est un choix qui doit être fondé sur des données et des preuves concrètes. SaleCycle, qui a étudié et étudié le monde du commerce électronique et du reciblage pendant des années, a constaté que les e-mails de récupération de panier sont les plus efficaces et ont des taux de conversion plus élevés lorsqu'ils sont envoyés dans l'heure suivant la sortie de l'utilisateur.

deux. Personnalisez le contenu : produits, images, recommandations

Du point de vue des fonctions à adopter, pour créer des emails de récupération de panier, il est indispensable d'automatiser le processus d'insertion des produits dans le corps de l'email. Un exemple classique :

De la même manière, il est possible de proposer, dans un même email, d'autres produits de la boutique en cohérence et en adéquation avec ceux présents dans le panier par l'utilisateur. Un moyen de relancer l'offre dans l'email de relance.

En plus des produits du panier et des suggestions associées, vous pouvez personnaliser une couche supplémentaire de l'e-mail : l'image d'en-tête. Ces images sont appelées images dynamiques et sont des outils petits mais efficaces pour nommer le destinataire.

3. Entrez les commentaires des clients

Quelle est la première chose que nous faisons lorsque nous essayons un nouveau restaurant ? On regarde les avis. Sans surprise, les témoignages des autres utilisateurs fonctionnent si bien, et la plupart du temps ils véhiculent des avis et opinions que nous avons tendance à considérer comme fiables.

Autrement dit, si les visiteurs ont des doutes lors de la finalisation de leur achat, une bonne critique est une autre forte incitation à acheter.

Efficace, lumineux dans sa copie (notez l'en-tête Back to Bed) et au design simple et minimaliste; le témoignage du client enrichit l'ensemble, donnant une plus grande productivité au message. L'e-mail reflète également parfaitement le design, le style et l'identité de marque (propre et simple) du site Web, ce qui est essentiel pour tout marketing par e-mail. Il convient également de noter les deux boutons d'appel à l'action, une option que de nombreux spécialistes du marketing découragent car elle nuit à l'objectif principal de l'e-mail : revenir pour vérifier.

Quatre. Dynamisez vos e-mails avec des GIF animés

Les GIF automatisés sont un excellent moyen d'augmenter l'engagement par e-mail. Ils ont plus d'impact visuel qu'une image statique, mais il est important qu'ils soient utilisés correctement.

La première considération concerne le dossier. Les GIF peuvent être lourds et les e-mails peuvent souffrir si l'image n'est pas d'une taille raisonnable. Encore une fois, il est important de penser aux appareils mobiles : en règle générale, essayez de créer des GIF de moins de 500 ko.

Une autre considération est le support entre les clients de messagerie. Certaines versions d'Outlook (2007, 2010 et 2013) et Windows Phone 7 ne les prennent pas en charge, mais affichent uniquement la première image du GIF. Par conséquent, il est important que le cadre soit cohérent et expressif.

5. Ne raccourcissez pas les URL

Une règle d'or : ne raccourcissez jamais les URL dans votre e-mail. En fait, il représente un signal de spam clair et précis à la fois pour le client et pour le spam trap.

Les raisons de tant de soupçons? Les spammeurs essaient souvent de masquer les liens dans des URL raccourcies pour masquer au maximum leur menace.

La saisie d'URL raccourcies va également à l'encontre de la meilleure stratégie de récupération de panier : une URL suspecte peut réduire les performances de délivrabilité.

6. Laissez-vous guider par les données et les résultats des tests

Nous aimons tous créer et concevoir selon nos propres goûts et impressions ; il s'agit d'images, de GIF animés, d'images, de structure d'e-mail ; Mais dans un monde axé sur les affaires, chaque choix doit être basé sur la réalité et les chiffres.

Pour cette raison, même si vous pensez avoir créé des images et des copies à fort impact, il est toujours bon de vérifier les résultats, en termes de clics et de conversions. L'outil indispensable, outre les rapports statistiques, est le test A/B, qui permet de comparer deux ou plusieurs versions d'un email pour voir laquelle obtient la meilleure réponse de la part de vos destinataires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *